Nos regroupements

Le CAPE est membre du  RCLALQ et du FRAPRU.

 

 

 

 

 

rclalq

Regroupement des Comités Logement et Associations de locataires du Québec (RCLALQ)

Le regroupement rassemble 41 comités logement du Québec. Outre les services qu’il rend à ses membres, le RCLALQ promeut les revendications de ses membres auprès des gouvernements. Il vise l’amélioration de l’accès au logement aux ménages locataires, leur droit au maintien dans les lieux, l’amélioration du stock de logements locatifs et la prise en charge de ses conditions de vie par la population

Le CAPE participe aux assemblées générales et au congrès du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec. Il a fait partie de 4 comités de travail dont le comité dossier noir de la Régie du logement, celui des groupes logement montréalais, celui du maintien dans les lieux et celui de l’organisation du congrès de mai dernier. André Trépanier, de l’équipe du Comité d’action, y anime à l’occasion des formations destinées aux intervenants des groupes membres du regroupement.

Le CAPE participe aussi aux rencontres du RCLALQ sur la question des conditions de logement. Le RCLALQ participe, avec ses groupes membres de Montréal, aux rencontres avec les représentants de la Direction de l’habitation de la ville de Montréal et les groupes-logement de Montréal. Il participe aussi au comité montréalais sur les punaises.

 

 

 

frapruFront d’Action Populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Le FRAPRU lutte pour le droit au logement principalement en faisant la promotion du logement social. Ce regroupement vise, grâce à plusieurs moyens d’action, à promouvoir le droit à un logement décent pour tous. Le FRAPRU regroupe 155 groupes membres de partout au Québec.

Le Comité d’action est membre actif du FRAPRU et participe aux 4 assemblées générales et au congrès annuel. Le CAPE mobilise ses membres à participer aux diverses manifestations et activités de pression auprès des gouvernements municipal, provincial et fédéral pour les convaincre d’offrir des programmes de développement de logements sociaux et d’investir les ressources nécessaires à leurs réalisations.

 

 

 

 

TROVEPTROVEP de Montréal

Fondée en 1979, la TROVEP de Montréal est un regroupement d’organismes populaires et communautaires situés dans différents coins de Montréal et intervenant dans diverses problématiques sociales: associations de locataires, centres de femmes, groupes de défense des droits des personnes handicapées, des sans emploi, des accidenté(e)s du travail, des itinérant(e)s, des consommateurs (trices), etc. Ces organismes se regroupent à la TROVEP pour travailler ensemble à l’avancement des droits sociaux à Montréal, à l’amélioration des conditions de vie et de travail de la population montréalaise et plus particulièrement des plus défavorisé(e)s.

Le CAPE a participé aux activités de mobilisation et de réflexion de la Table régionale des organismes volontaires d’éducation populaire (TROVEP) de Montréal. Le Comité d’action et ses bénévoles ont participé à plusieurs actions convoquées sur la question des tarifications et de la privatisation des services publics.