Autre promesse brisée pour Parc-Extension

Autre promesse brisée pour Parc-Extension

Campus Outremont (PDUES)

120 logements sociaux perdus pour le quartier

Montréal, le 14 février 2018. Le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) est vivement déçu de l’échec de la Ville de Montréal d’acquérir le 495, Beaumont (angle Querbes).  Ce sont 120 logements sociaux perdus pour ce quartier aux immenses besoins. Malgré une offre d’achat qui a avait été approuvée tant par le Conseil de ville que le Conseil d’agglomération, la Ville n’a pu en venir à une entente avec l’ancien propriétaire, bien qu’elle avait à sa disposition un budget significatif pour ce faire.

Vendredi dernier, ce site hautement stratégique, situé à quelques mètres du chantier du futur campus Outremont, a été acquis pour 4 700 000 dollars par une compagnie liée au Groupe Montoni, un important développeur immobilier de la région de Montréal.

Le CAPE craint que Parc-Extension, l’un des quartiers le plus pauvre du pays, ne devienne le terrain de jeu des promoteurs immobiliers et que les besoins de sa population soient écartés.

Le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) pour les quartiers voisins du futur campus prévoyait l’acquisition d’un site à des fins de logement social et une cible complètement ratée de 225 nouveaux logements sociaux.

Depuis 2005, seulement 51 nouveaux logements sociaux se sont ajoutés à Parc-Extension.  43,3% des locataires du quartier consacrent plus de 30% de leur revenu au loyer. En octobre 2017, 834 ménages étaient sur les listes d’attentes pour un HLM. De plus, selon les données de la Direction de la santé publique de Montréal, plusieurs logements y ont d’importants facteurs d’insalubrité (coquerelles, souris, punaises de lit et moisissures).

Le CAPE presse la nouvelle administration montréalaise et de l’arrondissement de revoir l’approche de la Ville. Au moment où la gentrification s’accélère, il est urgent que soient pris les moyens pour soutenir les locataires du quartier. Pour ce faire, la Ville doit réserver au plus vite des sites pour le logement social et transformer des logements insalubres en projet sans but lucratif ou coopératif.

Lire le reportage du Progrès Villeray/Parc-Extension et écouter le reportage de la Première chaine de Radio-Canada (16h41).

Source de l’image: google.ca

Comments are closed.