Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, sixième arrondissement à adopter des mesures pour réduire les évictions de locataires / Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, Sixth Borough to Adopt Measures to Limit Evictions.

(English to follow)

Le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) salue l’adoption hier soir d’une motion visant à restreindre l’émission de permis de rénovations par le Conseil d’arrondissement de Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, qui devient ainsi le sixième arrondissement à adopter des mesures pour réduire les évictions de locataires.

Cette motion vise à interdire toutes les demandes de permis pouvant mener à la réduction du nombre de logements pour les bâtiments existants de deux logements et plus, avec une exception pour la conversion des duplex et triplex en maison unifamiliale, ainsi que la division ou la subdivision de logements pour les bâtiments de trois logements et plus. La motion vise également à protéger les maisons de chambre, en empêchant leur conversion en un autre usage résidentiel. Bien qu’une consultation publique suivra dans les mois à venir, l’adoption de cette motion aura un effet de gel immédiat sur ces demandes de permis.

« Nous saluons aussi les locataires qui sont se mobilisé-e-s avec courage dans leur immeuble ou dans la rue pour exiger la fin des évictions », affirme Amy Darwish, organisatrice communautaire au CAPE.

La motion a été adoptée dans un contexte où les locataires de Parc-Extension sont confronté-e-s à la fois à la crise de logement et à la crise de la COVID-19. Le CAPE est en contact avec de nombreux ménages en attente d’une audience à la Régie du logement pour des évictions liées à un agrandissement, une subdivision ou un changement d’affectation. Quand l’urgence sanitaire sera levée, la Régie du logement reprendra ses audiences pour évincer des locataires. Sans la motion adoptée hier soir, plusieurs d’entre eux et d’entre elles auraient risqué de se retrouver à la rue, faute de se trouver un logement abordable disponible.

« Ces mesures sont un pas dans la bonne direction, mais il nous reste beaucoup de travail à faire pour freiner la gentrification », a dit Amy Darwish. « Les élu-e-s de l’arrondissement devraient également viser une augmentation du développement de nouveaux logements sociaux à Parc-Extension. Le CAPE va continuer, pour sa part, à lutter pour maintenir les locataires dans le quartier ».


The Comité d’Action de Parc-Extension (CAPE) welcomes the Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension Borough Council’s adoption of a motion yesterday evening to restrict renovation permits. The borough is now the sixth to adopt measures to prevent evictions.

This motion aims to prohibit permit applications to enlarge dwellings with two or more units, with an exception for the conversion of duplexes and triplexes into single-family homes, and limits the subdivision of dwellings in buildings with three or more units. The motion also seeks to protect rooming houses by preventing their conversion to other residential uses. Although a public consultation will follow in the coming months, the adoption of this motion immediately freezes permit applications.

“We also thank tenants who courageously mobilized, both in their buildings and in the streets, to demand an end to evictions,” said Amy Darwish, community organizer at CAPE.

The motion was adopted in a context where tenants in Parc-Extension are facing both the housing crisis and the COVID-19 crisis. CAPE has been in touch with many households awaiting a hearing at the Rental Board for evictions relating to the enlargement, subdivision or change of use of their dwelling. When the public health state of emergency is lifted, the Rental Board will resume hearings to evict tenants. Without last night’s motion, many of them would have been at risk of finding themselves on the streets if they were unable to find affordable housing.

“These measures are a step in the right direction, but we still have a lot of work to do to curb gentrification,” said Amy Darwish. “The borough must also work to develop new social housing in Parc-Extension. For our part, we will continue the struggle to keep tenants in the neighborhood”.

Comments are closed.