Horaire

Nous sommes ouverts les mardi, mercredi et jeudi de 9h30 à 11h30, et de 13h30 à 16h30.

               

Immeubles vendus de feu M. Claudio Di Giambattista: promesse électorale non-tenue par M. Denis Coderre

785ballLe nouvel acquéreur a déjà converti des logements locatifs en copropriétés indivises.

Parc-Extension, le 3 mai 2016. Le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) se désole que la Ville de Montréal et l’arrondissement Villeray/St-Michel/Parc-Extension n’aient pas transformé en logement social les taudis barricadés de feu M. Claudio Di Giambattista.

La déception est d’autant plus grande que, durant la dernière campagne électorale, M. Denis Coderre s’était engagé à rendre saisissable à des fins de logement social, les immeubles de propriétaires délinquants. Cette promesse figure d’ailleurs dans le Plan d’action de lutte à l’insalubrité des logements 2014-2017 de la Ville de Montréal. Si cela n’a pas été possible envers feu M. Di Giambattista, envers qui cela sera-t-il possible, se questionne le CAPE.

Continue reading Immeubles vendus de feu M. Claudio Di Giambattista: promesse électorale non-tenue par M. Denis Coderre

Compensation record pour une locataire de Parc-Extension

stuart8151_evacuation_nov11

 

Le 8 avril 2016, 53 mois après les faits, une locataire, qui avait été évacuée en novembre 2011 avec ses six enfants du 8151 Stuart,  a reçu un chèque certifié de 15 087$ (incluant les intérêts) de la succession de M. Claudio Di Giambattista. Celle-ci, avec l’aide du CAPE et de son fils, a eu gain de cause à la Régie du logement. Rappelons que M. Di Giambattista est décédé en décembre dernier.

La compensation obtenue par Mme Idar est la plus importante obtenue par un-e locataire ayant été soutenu-e par le CAPE.

Reportage de TVA à ce sujet et le jugement de la Régie du logement.

Crédit photo: Journal de Montréal, 11 novembre 2011.

 

1er avril : Parc-Extension se mobilise contre la facture d’électricité trop chère

imagemanif jpegMontréal, le 30 mars 2016 — Ce 1er avril 2016, le comité citoyen de Parc Extension donne rendez-vous à la population du quartier à 10h au Métro Parc pour dénoncer haut et fort les hausses de tarifs d’Hydro-Québec. Une manifestation se tiendra ensuite à 11h15 devant le bureau de comté de Pierre Arcand, ministre responsable d’Hydro-Québec (5005, Jean-Talon ouest, métro Namur).

 « Cette date est symbolique puisque c’est la journée à partir de laquelle  la nouvelle hausse d’Hydro-Québec entrera en vigueur. En effet,  pourquoi continuer à augmenter les tarifs alors qu’Hydro-Québec a déclaré plus de 3 milliards de profits en 2015 » mentionne Isabelle Mailloux-Béïque.

C’est aussi à partir du 1er avril qu’Hydro-Québec peut recommencer à interrompre le service pour les personnes qui n’ont pas acquitté leur facture. Notons que près de 60 000 ménages québécois ont été privés d’électricité en 2015. Les résident-e-s de Parc-Extension sont particulièrement menacé-e-s par les coupures de services d’électricité car avec des revenus minimums qui n’assurent déjà pas l’ensemble des besoins de base et les hausses successives de différents postes de dépenses (électricité, logement, alimentation, transport, services de garde, etc.), ils sont littéralement  pris à la gorge.

Continue reading 1er avril : Parc-Extension se mobilise contre la facture d’électricité trop chère

Hausses de loyer 2016 / Rent increase 2016

hausses2016

 

Le Comité d’action de Parc Extension (CAPE) invite les locataires à examiner attentivement toute demande de hausses de loyer qu’ils ou elles pourraient recevoir durant les prochaines semaines.  Pour ce faire, ils peuvent compter sur l’aide gratuite du CAPE, qui connaissent bien les règles de la Régie du logement.  Le CAPE peut également indiquer aux locataires comment refuser une augmentation loyer abusive tout en renouvelant leur bail.

Continue reading Hausses de loyer 2016 / Rent increase 2016

Important appui de Villeray/St-Michel/Parc-Extension au logement social

resolacceslogis_vsp_2fevr2016

M. Justin Trudeau rencontre le CAPE, l’ALV et la coopérative Nos Rêves

DSCN1603

Reportage du Progrès Villeray/Parc-Extension: cliquez ici.

Une rencontre positive qui ne dissipe pas l’incertitude.

Ce mercredi 10 février 2016 à 9h30, des représentant-e-s du Comité d’action de Parc-Extension (CAPE), de l’Association des locataires de Villeray (ALV) et de la coopérative d’habitation Nos Rêves rencontraient M. Justin Trudeau à son bureau de circonscription. En plus d’être le Premier ministre du Canada, M. Trudeau est le député de Papineau, qui englobe les territoires de Villeray et de Parc-Extension.

Continue reading M. Justin Trudeau rencontre le CAPE, l’ALV et la coopérative Nos Rêves

Quatre ans plus tard, M. Di Giambattista devra verser près de 15 000$ à une de ses anciennes locataires

idar_4fev16
Reportages de TVA du 4 février 2016: cliquez ici.

Le jugement rectifié: cliquez ici.

Cette locataire a dû attendre 31 mois avant d’être entendue par la Régie du logement.

Le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) salue la persévérance d’une locataire du quartier qui obtient finalement gain de cause à la Régie du logement contre son ancien propriétaire, M. Claudio Di Giambattista. Avec les intérêts, ce dernier devra lui verser près de 15 000$.

Le 10 novembre 2011, elle était évacuée d’urgence et sans pré-avis du 8151, Stuart, à l’instar de trois autres familles par l’arrondissement Villeray/St-Michel/Parc-Extension (VSP). La Direction de la santé publique de Montréal (DSP-M) avait émis un rapport accablant quant à l’état lamentable de cet immeuble.

Contamination fongique, moisissures présentes même sur les meubles, coquerelles, souris et divers bris caractérisaient cet immeuble de six logements (les deux logements du sous-sol étaient vacants). Depuis, l’immeuble demeure fermé comme le 785, Ball/7911, Outremont, cet autre bâtiment appartenant à M. Di Giambattista, évacué en mai 2012.

Par ailleurs, le CAPE dénonce l’iniquité des délais à la Régie du logement. Cette locataire a dû attendre 31 mois avant d’être entendue par le tribunal, car sa réclamation n’était que strictement monétaire. Or, quand un propriétaire allègue qu’un locataire lui doit de l’argent de loyer, il obtient en moyenne sa première audience en 40 jours. Par surcroît, ce propriétaire connu des autorités a eu le temps de décéder avant que la locataire obtienne justice. À ce sujet, on peut lire ce texte de Montreal Gazette du 10 février 2016 (cliquez ici).

En outre, le CAPE rappelle au maire de Montréal, M. Denis Coderre, de respecter sa promesse électorale de rendre saisissables, aux fins de logement social, les immeubles des propriétaires récalcitrants.

 

Réfugié-e-s syrien-ne-s et le logement

LeDevoir_syriens_17dec15

“Vous avez peut-être vu les images du premier ministre du Canada accueillant des réfugiés syriens à leur descente de l’avion. Toutefois, pour M. Trudeau, ce n’était probablement pas le bon moment pour vous dire qu’il ne sera pas facile de bien se loger ici. C’est souvent le cas dans sa propre circonscription. C’est particulièrement vrai pour bien des personnes nouvellement arrivées au pays.”

Texte sur le site du Devoir ou lire ci-après.

Continue reading Réfugié-e-s syrien-ne-s et le logement

Le CAPE peut veut aider ! / The CAPE can help !

Aff_fr_RAff_en_R

Justin Trudeau sera-t-il à l'écoute de Parc-Extension ?

reppotragetrudeau_29oct15

 

Nous vous invitons à lire ce reportage qui donne les attentes du CAPE face à M. Trudeau.